LES SUJETS

Les énergies renouvelables sont déjà moins chères que le charbon, le gaz ou le pétrole

Les énergies renouvelables sont déjà moins chères que le charbon, le gaz ou le pétrole


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Mais il est également vrai que, pour construire ces installations, un investissement important est nécessaire et un soutien est nécessaire depuis longtemps pour rentabiliser l'investissement dans la production d'énergie renouvelable.

Lorsqu'une usine fonctionne, vous devez récupérer ce qu'il en a coûté pour la construire, plus ce qu'il en coûte pour la faire fonctionner, plus ce qu'il coûte pour le carburant, plus ce qu'il en coûte pour se débarrasser de ses déchets ou de ses émissions. Ces deux derniers concepts n'affectent que les énergies sales, mais même ainsi, les énergies renouvelables avaient besoin d'un soutien pour être compétitives, entre autres parce que polluer a été et est trop bon marché.

Cependant, quiconque souhaite investir dans une installation de production d'énergie trouve désormais une image très différente. Une étude récente de la Carbon Tracker Initiative (CTI) compare le coût de différentes installations, renouvelables et non renouvelables, pour évaluer la rentabilité d'un investissement réalisé maintenant.

À partir de là, ils assurent que «nous sommes à un tournant et c'est une tendance imparable dans le secteur de l'énergie. La transition est en cours. Les investissements dans les énergies renouvelables domineront le paysage pour les années à venir. "

Pour faire la comparaison, il faut non seulement regarder tous les coûts que nous avons mentionnés, mais aussi regarder le coût actuel, le coût qu'il aura tout au long de la vie utile de l'installation. C'est ce qu'on appelle le «coût normalisé de l'électricité produite».

Et avec les données d'aujourd'hui et les tendances projetées, les résultats montrent que les installations qui utilisent le vent ou le soleil sont déjà beaucoup plus rentables pour ceux qui y investissent que pour celles qui utilisent le charbon ou le gaz. Pas besoin d'introduire des aides. Et la différence augmente avec le temps.

Si l'on considère aussi ce qui devra arriver pour être en mesure de se conformer à ce qui est promis dans l'accord de Paris, c'est-à-dire que le réchauffement climatique doit être limité bien en dessous de 2 ° C (et faire tout son possible pour qu'il ne dépasse pas 1,5 ° C) , alors la différence en faveur des énergies renouvelables est encore plus grande.

Par exemple, en 2020 et en comptant l'effet de Paris, produire un mégawattheure avec l'énergie solaire coûtera, selon l'étude, environ 50 dollars, avec l'éolien 44, avec le gaz 88 et avec le charbon 102.

La raison en est que les centrales au charbon ou au gaz vont fonctionner de moins en moins d'heures, ce qui les rend de moins en moins rentables, car elles ne peuvent pas concurrencer les énergies renouvelables moins chères. Et selon que les mesures dérivées de Paris sont appliquées, les énergies renouvelables continueront à soustraire les heures de fonctionnement aux fossiles, les rendant encore moins rentables.

L'énergie nucléaire n'a pas été incluse dans la comparaison car, déjà aujourd'hui, c'est la forme de production d'électricité la plus chère, comme le montre la gigantesque subvention (1100 millions de livres dans un contrat blindé de 35 ans) que le Royaume-Uni a approuvé pour un Consortium franco-chinois pour leur construire une usine unique qui serait bientôt opérationnelle en 2023.

De plus en plus de pays rejoignent la course aux énergies renouvelables, non pas pour des raisons altruistes, mais parce que les projets de loi sortent. Il est grand temps qu'en Espagne également, nous cessions d'être des spectateurs et nous remettions en mouvement, ne serait-ce que pour ce que nous pouvons économiser sur les coûts énergétiques.

Journal d'écologie


Vidéo: Le gaz, solution de transition vers les énergies renouvelables? - Uniper le Blog (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Bartram

    Bravo, tu ne t'es pas trompé :)

  2. Meldon

    Je pense que c'est un sujet très intéressant. Je vous suggère d'en discuter ici ou en PM.

  3. Gerrell

    Merveilleuse, bonne idée

  4. Fida

    Tu as tout à fait raison. Dans ce rien là-dedans et je pense que c'est une très bonne idée. Je suis d'accord avec toi.

  5. Kazizahn

    Je ne comprends pas la raison d'une telle agitation. Rien de nouveau et des jugements différents.



Écrire un message