LES SUJETS

Unilever et sa farce durable sur l'huile de palme détruisent les mangroves en Indonésie

Unilever et sa farce durable sur l'huile de palme détruisent les mangroves en Indonésie

Les forêts de mangrove sont des écosystèmes très diversifiés. Ils se trouvent sur les berges des rivières et atteignent la mer, où se mélangent eau douce et eau salée. Des animaux tels que le kanguang et l'orang-outan se trouvent dans les mangroves de la côte ouest de Bornéo dans le district de Kubu Raya.

Cette merveille de la nature est ravagée par les entreprises de palmiers à huile qui s'emparent des terres et détruisent illégalement les mangroves et les tourbières en Indonésie par pure cupidité.

PT Sintang Raya, fournisseur de Wilmar, le plus grand négociant en huile de palme au monde, y opère. À son tour, Wilmar fournit Unilever, parmi de nombreuses autres entreprises, qui utilise l'huile de palme comme matière première dans des produits tels que la margarine Flora, la crème glacée Frigo et les produits d'hygiène personnelle Dove. Unilever affirme dans ses publicités avoir une «approche de production durable d'huile de palme».

Nous demandons à Unilever de cesser ses activités avec des entreprises qui pillent la forêt tropicale et retirent l'huile de palme de ses listes d'ingrédients. Les organisations indonésiennes exigent que Wilmar assume la responsabilité des accaparements de terres et des violations des droits humains.

Signer la pétition.

La jungle dans le réservoir et sur l'assiette

Avec 66 millions de tonnes par an, l'huile de palme est l'huile végétale qui est produite en plus grande quantité. Son prix bas sur le marché mondial et ses caractéristiques de facilité de traitement font qu'aujourd'hui, un produit industriel sur deux que nous achetons au supermarché en contient parmi ses ingrédients. En plus des pizzas, biscuits, margarines surgelés ou précuits, l'huile de palme se retrouve également dans les crèmes pour le corps, les savons, le maquillage, les bougies et les détergents.

Ce que presque personne ne sait: près de la moitié de l'huile de palme importée entre dans l'Union européenne dans le soi-disant biocarburant. L'obligation légale depuis 2009 de mélanger le biocarburant avec de l'essence et du diesel est une cause majeure de déforestation dans les forêts tropicales.

Depuis, les plantations de palmiers à huile se sont étendues à travers le monde sur 27 millions d'hectares. Sur une superficie aussi grande que la Nouvelle-Zélande, les hommes et les animaux sont soumis à l'expansion de ces «déserts verts».

Avec les informations de:


Vidéo: Faut-il interdire lhuile de palme? (Septembre 2021).